Vidéosurveillance

VidéosurveillanceUn système de vidéosurveillance est composé de plusieurs caméras qui filment en continu. Les images sont enregistrées et peuvent être visionnées, mais pas diffusées. Les banques et casinos ont été les premiers à utiliser la vidéosurveillance, et le progrès technologique a entraîné une baisse des prix. Ainsi, ce système est désormais accessible aux entreprises plus modestes et aux propriétaires, à un prix abordable. 

 

Les différentes utilisations de la vidéosurveillance

La vidéosurveillance peut servir à surveiller des détenus dans les prisons ou d’éventuels braquages de banque, mais elle peut également être utilisée à d’autres fins. Par exemple, dans le domaine de l’aide aux personnes âgées, la vidéosurveillance permet d’intervenir rapidement en cas de problème. Les chercheurs peuvent également recourir à la vidéosurveillance pour étudier et décrire les comportements d’animaux insaisissables. Elle peut aussi surveiller une propriété, en filmant d’éventuels intrus rôdant autour de celle-ci.

La vidéosurveillance à un rôle dissuasif

La présence de caméras de sécurité permet de réduire les risques d’infraction, pour la simple raison que personne ne veut être filmé en train de commettre un acte illégal. Pour une plus grande efficacité, de nombreuses caméras de vidéosurveillance sont installées à des emplacements bien visibles. Dans certains cas, un panneau avisant que la zone est surveillée par un système de vidéosurveillance suffit à dissuader les éventuels délits.

Un duo de choc

Lorsqu’elle est couplée à une alarme de télésurveillance, la caméra de vidéosurveillance déclenche l’alarme lorsqu’elle détecte un comportement louche ou agressif. Par exemple, une personne longeant simplement votre maison n’éveillera pas les soupçons. En revanche, ce ne sera pas le cas si quelqu’un se faufile entre les buissons ou tente d’ouvrir une fenêtre ou une porte verrouillée. Le son de l’alarme et la peur d’être pris en flagrant délit par un voisinage ou la police, encouragent généralement un éventuel cambrioleur à chercher une proie plus facile.

Dernier recours : l’identification du criminel par la vidéosurveillance

Bien sûr, la présence de caméras de vidéosurveillance ne suffit pas toujours à dissuader les voleurs ou criminels. Dans ce cas, c’est un système qui a tout de même son utilité puisque les enregistrements peuvent être envoyés à la police, qui tentera d’identifier le malfaiteur ou de trouver des indices sur son identité. Ce sont des preuves, qui peuvent également aider à inculper le criminel une fois qu’il a été retrouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>